La combinaison cycliste est la tenue indispensable en contre-la-montre. Elle est également très appréciée par les sprinters qui ne veulent rien laisser au hasard pour couper la ligne en tête.

La combinaison homme-machine

Pour lutter contre le chronomètre, il faut une préparation sans faille. La combinaison de cyclisme est étudiée pour cela. Elle colle au corps du cycliste afin de ne laisser aucune prise au vent. Véritable seconde peau, sa fluidité permet au cycliste d'optimiser son taux de pénétration dans l'air. En conjuguant les qualités de la combinaison à une position adéquate sur sa machine et à des accessoires commes les surchaussures, l'ensemble homme-machine devient tout de suite plus aérodynamique. Il ne lui reste plus qu'à exprimer toute sa puissance !
Depuis plusieurs saisons maintenant, les sprinters adoptent également une combinaison sur les courses et étapes qu'ils ont cochés. Là encore la combinaison peut faire la différence quand il s'agit de grappiller quelques millièmes de secondes à son adversaire pour le devancer d'un demi-boyau sur la ligne.

Résiste à tout, même au temps

La plupart des combinaisons sont fabriquées avec du Lycra Sport. Ce tissu a vu le jour dans les années 1980 afin d'améliorer la capacité de pénétration dans l'air des athlètes. Il est apprécié pour ses nombreuses qualités. Sa matière est respirante. Il résiste aux tiraillements dans le temps. Il rend même chaque mouvement plus facile à exécuter grâce à son maintien musculaire.

Élasticité et liberté de mouvement

Grâce à son élasticité, la combinaison améliore la performance en procurant une importante liberté de mouvement. Malgré les étirages répétés, elle reprend toujours sa forme initiale et épouse parfaitement le corps du cycliste. Cette élasticité permet également de coller à la peau et de lisser littéralement le corps du cycliste pour mieux fendre l'air.