Manchettes vélo, jambières et genouillères

Quand la température fraîchit, manchettes, genouillères et jambières sont des extensions appréciées par les cyclistes pour continuer à rouler sans ressentir le froid sur les jambes et les bras.

Manchettes, jambières et genouillères : parois amovibles contre le froid

Les manchettes, genouillères et jambières sont des accessoires très utiles pour le cycliste.  A l'automne, au printemps et même en hiver dans les régions les plus méridionales, elles offrent un renfort thermique amovible sur les bras et les jambes. Durant ces périodes climatiques transitoires, il est conseillé d'opter pour une tenue modulable. Les sorties à vélo peuvent être fraîches au petit matin. Les températures, plus clémentes ensuite, nécessitent moins de protection. On peut même vite avoir trop chaud. Véritables rallonges de manche ou de cuissard, les manchettes et jambières offrent une adaptabilité parfaite aux conditions météo changeantes.

Selon la  protection souhaitée, manchettes, genouillères et jambières sont composées de matières plus ou moins épaisses et respirantes

Chacun à sa place

La manchette couvre du biceps au poignet sur lequel elle peut se rouler facilement. La genouillère couvre de la cuisse jusqu'au dessous du genou. Les mollets, moins sensibles au froid restent à l'air libre. Les jambières recouvrent toute la jambe. Pendant longtemps, de nombreux cyclistes, habitués aux cuissards courts ont préféré utiliser les jambières plutôt qu'un collant long en hiver. Aujourd'hui, le confort d'un collant n'a plus rien à envier à un cuissard et l'usage des jambières est plus une question de goût. Elles restent quoiqu'il en soit très utiles à mi-saison.