Sport d’endurance par excellence, le triathlon combine 3 disciplines : natation, cyclisme et course à pied. Aujourd’hui, le triathlète utilise le plus souvent une trifonction, cette tenue de triathlon est adaptée pour chaque étape d’une épreuve. Il possède néanmoins toujours une panoplie de vêtements pour chaque discipline sportive lors des entraînements.

La tenue de triathlon idéale : la trifonction

Avec une trifonction manches courtes ou sans manches, le triathlète bénéficie d’une tenue pensée pour répondre aux contraintes des trois disciplines. Conçue dans une matière hydrophobe, elle offre une bonne fluidité dans l’eau et sèche très vite une fois sortie. Pour le vélo, elle intègre une peau également étudiée pour ce sport avec une composition et une densité spécifique. Elle offre plus de confort qu’un simple maillot de bain lors de la partie vélo et ne gêne pas le compétiteur pour la course à pied. Comme tout sport d’endurance, le triathlon demande des heures d'entraînement. Cela suppose donc de posséder également dans sa garde-robe les tenues triathlon adaptées pour chacune des disciplines.

La textile vélo

La partie vélo du triathlon nécessite de nombreuses heures d’entraînement sur la route. Comme tout cycliste, le triathlète utilise cuissard velo, maillot velo et tout l’équipement nécessaire en fonction de conditions climatiques (collant long, coupe-vent, veste thermique, etc.)

La textile course à pied

Il en est de même pour la course à pied. Le triathlète doit s’entraîner spécifiquement à la course à pied et donc posséder l’équipement en conséquence. En plus d’une paire de chaussures de running de compétition, il préférera utiliser short ou shorty, maillot ou débardeur conçus pour l’athlétisme.

La combinaison néoprène

Une combinaison en néoprène épaisse de 5mm maximum est obligatoire lorsque la température de l'eau est inférieure à 16 °C. Elle est interdite si l’eau au-dessus de 24 °C.