Le gilet de vélo est une veste sans manches qui fait office de coupe-vent. Le gilet sans manche est une sorte de plastron qui fait office de paroi contre le vent lorsqu'on roule. 

Le gilet sans manches sécurisant sur la route

Quelque fois réfléchissant ou de couleurs vives, il permet aux cyclistes d'être vus dans la nuit ou par temps sombre à bicyclette. Equipé de rubans réfléchissants pour permettre à son porteur d'être visible par les véhicules motorisés, le gilet existe également en versions fluo et réfléchissantes totalement dédiées à la sécurité. Le gilet de sécurité peut être léger en version été ou plus épais en version hiver

Le gilet cycliste d'été

Léger, en matière déperlante, il protège le cycliste contre les pluies fines. Peu encombrant, c'est le vêtement idéal à emporter pour des sorties estivales en montagne par exemple. Léger et compact, il se range facilement en boule dans une poche de maillot. Il se fait oublier dans les ascensions et se montre souvent très utile dans les descentes.

Le gilet de cyclisme hiver

Découpé dans une matière plus épaisse et plus isolante que le gilet d'été, le gilet d'hiver se porte par dessus un maillot ou une veste à manches longues. C'est une protection complémentaire contre la pluie et le vent. Il conserve la chaleur assure une isolation thermique très appréciable en hiver.

Le gilet de sécurité obligatoire

En France, depuis le 1er octobre 2008, le port du gilet de sécurité réfléchissant est obligatoire hors agglomération, de nuit ou si la visibilité est insuffisante.
Pour ceux que le gilet jaune fluo rebute, ils peuvent choisir un modèle aux couleurs et à la coupe plus à leur goût du moment que celui-ci soit avec des pièces réfléchissantes et homologué.