Le collant cycliste appelé aussi cuissard long maintient les jambes et le bas du corps à la température adéquate pour la pratique du cyclisme par temps froid ou très froid.

Le cuissard long, un régulateur de température pour les jambes

Le cuissard long est à l'hiver ce que le cuissard est à l'été. Très sollicitées sur le vélo, les jambes ont besoin de conditions optimales pour obtenir un rendement efficace. Si en été les muscles s'épanouissent à l'air libre, le froideur hivernale ne leur convient pas beaucoup. Il est indispensable de les couvrir par temps froid pour les maintenir à une température convenable. Le cycliste pourra ainsi exprimer toute sa puissance ou sa vélocité en diminuant les risques de contraction, claquage et autres blessures musculaires.

Le collant cycliste, une seconde peau

Avec ou sans bretelle, le collant cycliste est une seconde peau chaude et confortable. Il est conçu dans un tissu technique respirant. Plus ou moins épais selon les modèles, il maintien les jambes à bonne température tout au long des sorties hivernales. Comme le cuissard, il est équipé d'une peau à l'entrejambe pour assurer le confort du cycliste sur la selle. Comme le cuissard ou le corsaire, il se porte sans sous-vêtement en dessous afin de limiter les risques d'irritation par frottement.

Le collant d'échauffement, un textile de vélo pratique !

Le collant d'échauffement s'enfile par dessus un cuissard par temps frais. Il permet de maintenir les jambes au chaud avant et après un entraînement ou une compétition. Avant l'effort, il permet de monter progressivement les muscles à bonne température. Après l'effort, il permet un retour progressif à une température de repos sans subir un choc thermique avec la fraîcheur ambiante. Des fermetures zip intégrales sur chaque jambe facilent leur mise en place. Il n'est ainsi pas nécessaire de retirer ses chaussures pour l'enfiler ou le retirer.