Le guide de l’équipement idéal de mi-saison

Publié le : 13/04/2017 17:24:10
Catégories : Actualité

Pour la reprise de vos entraînements et des premières compétitions de l’année, l’équipement hivernal n’est plus adapté à la météo capricieuse du printemps. Pour vous aider à faire votre choix, découvrez notre guide de la tenue idéale pour la mi-saison.

La venue du printemps augure deux choses : l’arrivée des beaux jours et la reprise de l’entraînement. Running, cyclisme, trail… En cette période, vous êtes nombreux à enfiler votre tenue préférée et vous lancer dans un programme de training intensif, en vue des compétitions à venir.

Mais le retour timide du soleil et d’un vent doux change la façon d’appréhender vos courses. Pour optimiser votre confort et vos performances, il faut réfléchir à l’équipement idéal pour traverser la mi-saison en toute tranquillité.

FDJ cyclisme mi-saison

En haut : un maillot manches longues

Troquez les couches hivernales pour un maillot manches longues. Pour du running ou du cyclisme, des coupes près du corps vous donneront un look sportif et dynamique.

Au niveau des matières, un alliage de polyester microfibres et d’élasthanne apportera un toucher doux et une excellente résistance aux mouvements brusques. Une seconde peau bienvenue pour les mois de mars et d’avril !

La présence d’une fermeture ZIP sur le devant du maillot (une trentaine de centimètres est idéale) sera un avantage pour gérer la chaleur des éclaircies ou la venue de nuages refroidissant l’atmosphère. Enfin, un ruban réfléchissant garantira votre sécurité lors des entraînements tardifs, voire nocturnes.

En bas : un corsaire

Le corsaire, que certains appellent aussi le « cuissard ¾ », vous autorisera une pratique confortable et printanière de votre sport de prédilection. Il s’agit de l’alternative idéale entre le collant et le cycliste traditionnel qui s’arrête au-dessus du genou.

Dirigez-vous vers des matières techniques qui collent à la peau et soutiennent les muscles pendant l’effort tout en laissant vos pores respirer. Les matières de type Lycra, très extensibles, sont des références de technicité et offrent une reprise élastique accrues.

Vous trouverez dans le commerce des matières plus ou moins chaudes, un choix qui déterminera la nécessité d’une couche supplémentaire…

delko cyclisme velo mi-saison

Les couches en renforts

La mi-saison annonce le retour de la chaleur, mais le soleil traître peut vite se cacher derrière un panaché de vent et de pluie. Pour éviter qu’un rafraichissement soudain ou des aléas climatiques ne viennent gâcher votre session d’entraînement, choisissez une couche qui viendra en renfort de votre maillot.

En plus de faire face aux écarts de température, les couches supplémentaires permettent de chauffer les muscles au démarrage de votre entraînement, sans être dérangé par le vent frais du matin ou de la tombée du soir.

Optez pour un gilet sans manche ou un coupe-vent léger et compact, pliable et rangeable dans une petite poche.

Les traitements déperlants confèrent une résistance anti-abrasion et une protection efficace contre la chaleur, le froid, la pluie et le vent. Ils bloquent 98 % des rayons UV et permettent un transfert efficace de l’humidité vers l’extérieur de la tenue, pour un séchage quasi-immédiat. Un excellent choix si vous vous lancez dans des raids extrêmes en pleine nature, à pieds ou sur votre VTT.

Un col montant et des côtés aérés vous aideront à vous sentir protégé des aléas tout en profitant de la fraîcheur bienvenue des éclaircies. À défaut, une maille aérée sous les bras d’un coupe-vent manches longues sera toute aussi efficace.

Ici aussi, un zip vous permettra de moduler la température reçue par votre corps en fonction de vos ressentis.

Les accessoires indispensables

Des accessoires, faciles à enfiler et à retirer, vous permettront de gérer votre couverture thermique avec confort et sérénité.

La manchette, par exemple, à rabattre pendant les matins frais et retrousser jusqu’au poignet quand le temps se réchauffe, vous aidera à alterner aisément entre manches courtes et manches longues pour vos maillots.

Des jambières transformeront vos bas en collant. Les genouillères auront le même effet, mais raccourciront votre équipement à la taille d’un corsaire – idéal et facile à retirer quand la météo et les muscles se réchauffent !

Enfin, les bonnets seront des alliés de choix pour lutter contre la fraîcheur matinale. Choisissez des matières plus ou moins chaudes en fonction de la période.

Et quand vous n’aurez plus besoin de votre bonnet, d’un coupe-vent ou de manchettes… C’est que l’été ne tardera pas à pointer le bout de son rayon !

Poli vous conseille une panoplie technique issue de sa collection, parfaite pour la mi-saison, à découvrir sur notre e-boutique.

Être prévenu des nouveaux articles

Articles en relation

Partager cet article


Ajouter un commentaire

 (avec http://)