Interview avec un Ironman en lice pour les championnats du monde à Hawaï

Publié le : 25/09/2019 17:02:09
Catégories : Actualité

Freddy Pommier, licencié du Caen Triathlon, s'est qualifié pour les Championnats du monde Ironman à Hawaï lors de l'Ironman de Tallinn en Estonie. A quelques semaines de sa participation, découvrez notre entretien avec ce mordu de la discipline!

Comment vous entrainez vous avant de courir un Ironman ?

L’entraînement est établi sur 11 mois de l’année, je suis coaché par Denis Chevrot, du groupe Multriman. Sur l’année, Je fais en moyenne 15h par semaine,  3 entraînements de chaque sport par semaine. A l’approche des grands objectifs, ça s’intensifie et ça peut monter à 25h par semaine. Je suis second de cuisine dans un restaurant étoilé à Caen. La difficulté est de cumuler ces deux passions prenante. 

 

Votre préparation est elle différente, encore plus intense, pour les championnats du monde à Hawai? 

Lorsque je me suis qualifié, mon entraîneur m’a dit : « tu es sûr?  Car ça va être dur ... » euhhhh oui !!!!  En effet, la préparation est plus intense et plus chargée mais la difficulté est était d’enchaîner 2 ironman à 10 semaines d’intervalle. Il fallait d’abord récupérer puis s’y remettre. 

Comment vous êtes-vous préparé niveau nutrition ? 

Je ne suis pas de programme de nutrition. Je mange de tout, beaucoup mais de façon équilibré et sans excès, c’est la base. Je fais un peu plus attention les jours qui précède la course. 

 

Et au niveau mental?

Le mental est un paramètre primordial sur Ironman. Il se construit tous les jours à l’entraînement, où je suis quasi tout le temps seul. Faire des séances dures, longues et ce peu importe les conditions météorologiques, ça te rends fort. Sur la course, on passe par des moments plus ou moins difficile et c’est là qu’il faut avoir le mental et ne pas s’écouter car forcément on a mal sur le marathon mais comme dit mon coach, à un moment donné, on débranche le cerveau et on lâche tout!!! 


Comment vous sentez vous à quelques semaines des championnats?

Actuellement un peu fatigué car les jours précédent ont été chargés mais sinon prêt et impatient d’ aller vivre la course la plus importante de ma carrière.
 

D’après vous qu’est-ce qui différencie un triathlète classique d’un Ironman?

La folie !!! Avant de me lancer dans cette discipline, je me disais qu’ il fallait être fou pour enchaîner ces 3 sports!!!
 
  

Que préférez vous dans l’Ironman que vous ne retrouvez pas dans un triathlon classique? 

L’ironman reste un triathlon hors norme. Je préfère ce format car c’est une course de gestion, le plaisir dure plus longtemps que sur un triathlon classique. Ça te procure des sensations magiques.

Quels conseils donneriez vous à des athlètes qui souhaitent se lancer sur un ironman?

S’inscrire à un Ironman demande un engagement à plein temps. Il faut être prêt à faire des sacrifices et en baver à l’entraînement pour que le jour J ne soit que du bonheur... si c’est le cas, vous avez gagné ...

Retrouvez Freddy Pommier avec sa trifonction Poli le samedi 12 Octobre 2019 au départ des championnats du monde Ironman à Hawaï!
Toute l'équipe Poli est derrière lui, l'encourage et le soutient! Go Freddy!   

 
Être prévenu des nouveaux articles

Articles en relation

Partager cet article