Eglantine Rayer, une graine de championne !

Publié le : 08/12/2020 09:45:42
Catégories : Actualité

A 16 ans à peine, la jeune cycliste de L'Union Sportive Pétruvienne enchaine les victoires. Nous avons eu le plaisir de l'interviewer pour en savoir plus sur cette jeune athlète pleine d'avenir  !

Pouvez vous nous parler de votre expérience lors des championnats de Normandie ?

J'étais fière de montrer les nouvelles couleurs de mon club pendant ce premier championnat de Normandie qui était celui de CLM et cela m'a amusé de voir la réaction des autres cyclistes à l'égard du maillot (beaucoup de commentaires positifs). J'étais contente de remporter ce titre sur un circuit que j'ai beaucoup apprécié.

À suivi le championnat de Normandie route, avec un circuit encore une fois très intéressant. Je n'avais pas prévu de tactique en particulier et j'ai laissé la course se dérouler comme mes jambes l'entendaient, ce qui a plutôt bien fonctionner ! Ensuite j'ai voulu faire le championnat de Normandie piste (il y avait 3 épreuves) pour occuper mon week-end, je ne venais pas pour gagner mais pour encore une fois prendre de l'expérience sur piste. Finalement je remporte 2 épreuves et me fait déclasser de la finale de vitesse à cause d'un manque d'expérience de mon matériel. Je n'ai pas concouru les derniers championnats sur piste car je suis allée faire une course sur route avec les cadets.



Comment avez vous vécu cette double victoire ?

Je pense que l'on ne peut que bien vivre ce genre de victoires et cela m'a permis d'évaluer ma forme en sortant du confinement.

Le week-end dernier a été a nouveau riche en victoires, comment cela s'est il passé  ?
Il est vrai que je ne m'attendais pas à gagner les 4 épreuves sur route de la coupe de France Nord, cela m'a permis de vivre 2 week-ends riches en émotions avec l'équipe du Calvados et mes amies. Le circuit route de la première manche à Chavignon était très bien construit, l'arrivée n'était pas évidente et ce fût un immense plaisir de partir avec ma coéquipière en échappée et d'arriver au sprint à 3.

Sur la 2ème manche le circuit n'était pas plus évident avec cette arrivée de 200m à une moyenne de 12%, le circuit a permis de nouveau à ma coéquipière et moi de partir en échappée, malheureusement prise d'un trop plein d'émotions, Marion a pris un virage trop rapidement et a glissé. J'arrivais dans sa roue et je suis allée faire un bain d'orties. Malheureusement pour elle sa chute a été très lourde et elle n'a pu se relever à cause d'un omoplate et d'une clavicule cassés. Ce jour là je m'impose, je lui devais au moins cela.



Depuis combien de temps pratiquez vous le cyclisme ?


Cela fait 5 ans que je pratique ce super sport ! J'ai commencé en benjamine 2, le temps passe vite !


Qu'est ce qui vous a poussé à faire du cyclisme ?


Mon histoire n'est pas anodine, mon frère était le premier de ma famille à se lancer dans le cyclisme. Pendant ce temps là, je vaquais à mes occupations et suivais les entraînements de mon frère en camion... et j'appréciais de plus en plus ce sport (il faut dire que j'avais le meilleur des exemples). Cependant, je n'osais rien dire de peur que certaines personnes ne pensent que je voulais tout copier sur mon frère. Mais un jour, le club a eu besoin d'une fille pour compléter une équipe école de vélo, et le président Partick a eu la bonne idée de me proposer ce rôle ! Depuis je n'ai pas arrêté... Et je ne remercierais jamais assez mon frère de m'avoir fait découvrir son sport !



Qu'appréciez vous le plus dans la pratique de ce sport ?


Ce que j'aime dans ce sport, c'est la vitesse, le dépassement de soi, l'apprentissage de ses limites, la témérité, la maturité qu'il faut avoir dans certaines situations et la cohésion.



Quelle est votre victoire la plus marquante ?

Je pense que ma victoire la plus marquante pour le moment... n'est pas une victoire, mais ma 3ème place au Championnat de France 2019 alors que j'étais cadette 1. Émotionnellement, humainement, et sportivement c'était très fort, notamment en dépassement de soi.



Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine ? pour les années à venir ?


Pour ma prochaine saison, j'ai vraiment envie de prendre les choses comme elles viennent, voir ce qui va se passer et prendre un maximum d'expérience pour ma première année chez les grandes. Pour les années d'après je ne sais pas trop comment cela va se passer, avec les études etc..



En mars, vous serez en Junior 1, comment envisagez vous cette nouvelle étape ?


Cette "marche" j'envisage de bien l'appréhender cet hiver avec le pôle espoir de Normandie, pour pouvoir passer une année agréable, pleine d'énergie, et essayer de m'en sortir avec les plus âgées et continuer de me battre.


En Junior, il y a déjà des compétitions internationales, espérez vous être sélectionnée ?


Oui en effet, les années juniors sont remplies de belles courses internationales, bien sûr qu'on espère toutes y participer. Cependant, il y a peu de place, et en junior 1, il est difficile d'être sélectionnée.



Souhaiteriez vous faire du cyclisme votre métier ?

Franchement je n'ai pas la réponse à cette question, je continue mes études et je verrais où cela me mène.



Parmi toutes les épreuves féminines élite laquelle vous fait le plus rêver ?

Malgré le fait qu'elles soient toutes exceptionnelles et font rêver toutes les cyclistes, pour moi, l'épreuve idéale en tant que cycliste française serait le tour de France féminin qui devrait bientôt avoir lieu. C'est une épreuve de rêve car elle se déroule dans notre pays et permet de nous confronter à l'international. 

Être prévenu des nouveaux articles

Partager cet article